Sinead O`Connor + Karavan: ArnoQuins à l'Ancienne Belgique, Bruxelles, le 30 septembre 2014

Reports

About: 
Sinead O`Connor + Karavan: ArnoQuins à l'Ancienne Belgique, Bruxelles, le 30 septembre 2014
Artist: 
Sinead O`Connor + Karavan: ArnoQuins
Date: 
30/09/2014
Venue: 
Ancienne Belgique
Place: 
Brussels
Your Reporter on the Spot: 
Michel Preumont / Photos JP Daniels

Sinead O`Connor + Karavan: ArnoQuins à l'Ancienne Belgique, Bruxelles, le 30 septembre 2014

 
D'après les statistiques, le dernier passage de Sinead O`Connor à Bruxelles date d'avril 2012 au Cirque Royal.
A l'époque, Inge écrivait "I once shaved my head to look like you when I was 17, now, so many years later, I would give a lot to have a voice like you! The concert was amazing and so is your latest CD!"
2014, encore un new CD,  'I'm Not Bossy, I'm The Boss', et un écriteau "complet" aux guichets de l'AB!
 
 
Support:   Karavan: ArnoQuins!
Wat is dat?
Le groupe vocal ( black) Karavan avait déjà participé à la tournée Arno 65 pour donner une teinte gospel à deux titres du célèbre Ostendais.
Ce soir, ils étaient sept ( quatre madames et trois Jules)  à s'attaquer au répertoire de celui qui a fait sienne la devise 'après nous les mouches'.
Pendant trente minutes le public encaissera sept arnoseries transformées en polyphonie africaine colorée, pouvant servir d'illustration sonore  pour un film/conférence de la série Exploration du Monde.
Techniquement l'exercice était parfait, mais, s'il a ravi une grande partie de l'assistance, à toi, il t'a fait autant d'effet que l'audition d'un album de Mireille Mathieu.
Une casquette lance 'You gotta move' par une séance de beatboxing ( il répétera la manoeuvre pour chaque titre)  puis  le blues vire gospel.
'Jive to the beat', bof! -  'Les yeux de ma mère' , belle voix, la nana, seulement il y a  un truc qui colle pas, le coup du suppositoire chanté par une gonze, t'y crois pas, par contre le baryton d'un des mecs impressionne -'We want more', façon Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, il est où le suppositoire? - 'Je veux nager'  prend l'eau - 'Bathroom singer', les chiens aboient, la caravane passe, André baille, Christian consulte sa Rodania -  'Elle adore le noir pour sortir le soir' - Rideau!
 
 
Sinead O'Connor

21:00 et des poussières, la petite Irlandaise est la première à sortir des coulisses bare feet,  pas de black whig comme sur la pochette de dernier CD, mais sa fameuse coupe bonze tibétain, un col romain de prêtre et une croix pendant au cou, elle est flanquée de deux filles, Brooke Supple ( rhythm guitar) et Clare Kenny ( bass) et de trois garçon, probablement  Graham Henderson aux claviers et les incroyables frangins irlandais,  Ken et Carl Papenfus de Relish, à la lead guitar et aux drums .
Solide band!
Entrée en matière brillante avec 'Queen of Denmark' de John Grant.
Une voix impeccable, graveleuse à souhait et un fond sonore démarrant en mode ballade pour virer rock musclé.
Ce titre lui va comme un gant, la petite combattante, la championne des causes perdues, a mis Bruxelles dans sa poche dès la première salve.
Devant toi, un sosie de Jimmy Somerville brandit ses petits poings et gigote comme une truite hameçonnée tout en gueulant ..you're just a sucker... à l'unisson avec Miss O'Connor.
'4th and Vine' en mode flottant précède l'épique et secouant  'Take me to church'.
What a strong voice émanant de ce bout de femme paraissant si frêle.

 
 
Second extrait de 'I'm not Bossy...' ' 8 good reasons' suivi par 'The wolf is getting married' dominé par les claviers superbes de Graham.
Combien de fois ce loup va-t-il passer devant le maire?
Quatre fois?
Place au blues chanté avec ses tripes, 'Harbour' , puis un trio féminin a capella, 'In this heart' , un des moments les plus intenses du show.
Yesterday I was so stupid not to introduce my band, elle le présente, ils s'en vont, le crâne rasé solo, à l'acoustique, ' What doesn't belong to me'.
Joli, but, tu ne peux en profiter pleinement, un gros connard à ta gauche, d'une voix out of tune, psalmodie le chant avant Sinead.
Bordel de merde, pendez-le ce crabe... une solution, écoutez le titre en mono, se boucher l'oreille gauche.
Sale con!
Elle doit reprendre 'Black boys on moped', sorry, I was wrong , un jeu de guitare hésitant, I fucked it up, constate-t-elle.
L'autre bâtard fucked eveything up,  t'as tiré le gros lot ce soir, un barbu grotesque imitant la Castafiore et Tintin, qui tout en caressant son petit ami, se trémousse sans cesse en t'écrasant les panards
Retour du band,'Thank you for hearing me' suivi par ' Dense water, deep down', moins country que sur l'album,  puis par  le sombre 'The voice of my doctor', décoré de heavy guitar riffs.
On attendait 'Nothing compares to U', on l'a pas eu, mais le fabuleux '  The Emperor's new clothes' a déclenché des cris d'enthousiasme.
Le set normal prendra fin avec 'The last day of our acquaintance'.

Bis
Un rock, 'Kisses like mine' et en duo piano/voce  le tendre' Street cars'.
Pour nous souhaiter une bonne nuit , maman nous murmure une prière, 'Before We End Our Day'.
Sinead, laisse la lampe de chevet allumée, s v p! 

  

 
PUBLIÉ PAR