Maxwell Farrington, Pandapendu, Dead in 1985 à La Grande Ourse, Saint-Agathon, le 26 février 2022

Reports

About: 
Maxwell Farrington, Pandapendu, Dead in 1985 à La Grande Ourse, Saint-Agathon, le 26 février 2022
Artist: 
Maxwell Farrington, Pandapendu, Dead in 1985
Date: 
26/02/2022
Venue: 
La Grande Ourse
Place: 
Saint-Agathon
Your Reporter on the Spot: 
Michel Preumont ( texte & photos)

Maxwell Farrington, Pandapendu, Dead in 1985 à La Grande Ourse, Saint-Agathon, le 26 février 2022 

 

michel

 

Plus de cinq mois après le premier Clubster, lors duquel La Grande Ourse avait invité Santa Claws et Moundrag, Ludo, et son équipe de chez Melrose, proposent une seconde édition de concerts en mode club. Trois groupes locaux se partagent l'affiche:  Maxwell Farrington, Pandapendu et Dead in 1985.

Le début des hostilités étant prévu à 21h, tu as prévenu chez toi qu'il ne fallait pas s'attendre à te voir revenir avant la fin de Columbo.

Vers 21:10', l'Australien, adopté par les Bretons, diplômé d’hôtellerie-cuisine, qui a appris aux clients du Chaland Qui Passe a apprécié le civet de kangourou préparé au cidre, sir Maxwell Farrington se pointe.

Toujours aussi élégant dans sa parka de SDF et coiffé d'un bonnet tricoté par une Bigoudène centenaire, Maxwell dépose son smartphone dernier cri, bourré de backing tracks hyper soignés,  sur l'estrade, palpe l'engin pour envoyer l'accompagnement sonore adéquat devant lui permettre d'interpréter un premier titre.

Pas besoin de te dire, que le crooner, dont le coiffeur est mort depuis plusieurs mois,  n'est plus un inconnu dans le paysage musical hexagonal, l'album "Once" qu'il a gravé avec Le Super Homard  a été, en son temps,  Disque du mois de la Rédaction de Rock&Folk, et son dernier né, baptisé "Maxwell Farrington ",  fait l'unanimité dans la presse spécialisée, qui s'autorise des rapprochements avec Philippe Katerine ou Jacques Dutronc , deux autres artistes, rois de la facétie.

 Le déconcertant romantique  débute le show par un titre extrait de l'EP 'Sans OMG', 'il se pose une question ... how many times must a man fall in love..tu lui aurais bien conseillé de prendre contact avec Charles Denner, on te dit qu'il repose, sans doute, dans un cimetière du côté de Dreux.

A un mètre de toi, deux copines ( pas tes copines)  déjà lui font des yeux doux, lui, d'une pression sur le Samsung balance la suivante, en français suave: ' Je préfèrerais'.

Du jazz sucré, parfumé d' effluves Barry Manilow, aux  lyrics scorpionides que ne chantera jamais Klaus Meine.

Si tu ne craques pas pour le solo de sax alangui, tu dois être béotien ou rustre bovin.

 Maxwell  glisse élégamment  sur scène  en adoptant des mouvements plus comparables à la démarche et aux mimiques de Mister Bean qu'aux évolutions de Fred Astaire.

Pour dire adieu à son coeur ( 'Norway') , le dandy quitte le froid scandinave et t'emmène du côté de Mexico Bay, il avait oublié ses raybans  dans sa chambre à l'hôtel Costes , ça l'a perturbé, il a interrompu la bande avant la fin du morceau.

Merde, qu'il dit avant de se corriger, car ce n'est pas poli, donc il émet un Fuck australien.

Après nous avoir soumis une certaine ' Rita'  , aussi glamour que Rita Hayworth,  il embraye sur une nouvelle romance désuète, aromatisée aux sonorités   Gilbert O'Sullivan, puis il décide qu'il est l'heure de se présenter, je m'appelle Maxwell et toi, en s'adressant à un citoyen accompagné d'une madame pas hideuse?

 Guy, je suis marchand, fuse la réponse.

Passons à l'épisode disco toujours en mode auto-dérision, ' If it were paper' est suivi d'une bossa chaloupée qui  dépend des conditions météo ( 'Weather' ) avant de retourner au crooning avec '2 AM', titre   à écouter en cas d'insomnie ou si t'es fan de l' Englishman in New-York de 10CC, pour le strange apparatus.  

Oui, Aurélie?

Sont bons les musiciens...well, Miss,  t'es aussi givrée que  Max! 

' Haikus' est sorti en 2017, la voix enfantine décorant la ritournelle ajoute un brin de poésie nippone  à ce morceau fripon.

Comment tu te sens chez toi, Max?

My home is my own paradise! ( 'Stay @ home').

Ensuite, il nous place  un nouveau disco jazz , que le brave Tony Bennett aurait pu chanter avec Lady Gaga .

Joe avait abattu sa nana , elle l'avait trompé avec un autre mec, l'histoire se répète avec le countrty folk 'Back @Ma's'.

Le génial touche à tout  revient au français avec ' J'aime les filles',   mixant Jacques Dutronc, Zachary Richard  et Francis Cabrel sur un fond Euro disco spongieux.

Passons au hit,  entendu  459876 fois sur France Inter,  'We, us the pharaohs' qui ouvre l'album 'Once' de Maxwell Farrington & Le SuperHomard et si tu crois y entendre des relents de ' Camouflage' de Stan Ridgway, t'es pas le seul.

Je descends  pour danser à vos côtés pour la dernière, le synth pop/ techno ' Shadow' .

Tu aimes le patinage artistique, Danse avec les Stars, Sandra, Kate Ryan et ' Vamos a la Playa', tu vas adoré ' Shadow', n'oublie pas les paillettes si tu veux danser au camping, cet été .

Qui peut me ramener à Saint- Brieuc.?

Toi, Martin, très bien, je t'offre le vinyle .

You want more, any requests?

No, vous êtes timides!

Allez on y va pour une country song à rendre jaloux Charlie Rich et  Engelbert Humperdinck!

Un set imparable, comme toujours! 

 

 

Près de quatre mois après les avoir croisés à Bonjour Minuit lors d'une Session live Radio Activ' , revoici Pandapendu, avec cette fois-ci, un EP dans les bacs.

Yann Ollivier,  Thomas Kerbrat et  Greg Perrochon n 'ont pas chômé cet hiver, la veille ils mettaient le feu au Dôme à Saint-Brieuc, le 24 c'est Paris qui les accueillait.

Là, ils sont rodés.

 Comme à Bonjour Minuit, le premier morceau se nomme ' Final',  ça s'agite d'emblée.

L'Ange' est démoniaque, guitare incisive, drumming costaud et basse JJ Burnel,  le trio est désormais bien soudé.

Comme il est quasi chez lui, Yann fait le show.

Il passe derrière le  mellotron pour 'Ruskov' déjà un hit,  sauf  en Tchétchénie.

Après une amorce/gimmick caoutchouteuse au drumpad,  ' Falling in Love with You' voit le chanteur descendre du balcon pour faire la cour à Juliette, après t'avoir accordé quelques câlins virils.

L'ambivalence n'est pas un vain mot.

Retour derrière les claviers pour le downtempo ' Surrender'  qui pose les questions essentielles...why does life have to be so cruel...

Loop station en action, basse ronflante et frappes lourdes, le dance -pop ' My tragi-comic Mystery' est vachement plus rentre-dedans que sur l'EP.

Tout le monde attend l'été, le morceau ' Summertime' t'y prépare à merveille, ...hush, don't speak, écoute les abeilles butiner et les pinsons pépier, pendant que madame s'amuse à étendre sur la corde,  au vent léger, son petit linge multicolore.

Deux nouvelles compositions in French:  n)1, ' Le Minois' un ravissant mix Christophe/Etienne Daho et  n°2, ' Fajitas et Parasol',   contenant l'idiom 'the early bird catches the worm', c'est plus imagé in English qu'en français.

' Believe it' offre toujours des échos New Order étonnants , alors que  la ballade 'Thanks' clôture un set vibrant.

Eh, lui dit Enrico, on ne va pas se quitter comme ça....

D'accord, on vous fait une reprise d'un petit groupe local, aujourd'hui défunt, le morceau a été enregistré à Guerlédan.

Les fans se souviennent de 'Nobody Knows' de Thomas Howard Memorial sur lequel se fond 'Human Race'.

Le panda regagne son arbre, tu commandes une hirondelle artisanale. 

 

 

Il est 23:40', acte 3: Dead in 1985!

Avec Cecil SansE ( c'est un garçon) et Chris Bang Bang( c'est pas Cher),  Cécil Rich et Christophe Ursot-Pourrier pour l'état civil, tu vas vivre un épisode les Divas du Dancing, à la fois  kitsch et intellectuel.

Accroche-toi, mémé, ça va chauffer!

Cecil aux machines et backings, Bang Bang aux vocaux, parfois à la guitare, et aux exercices de fitness.

C'est parti ' Good Day'( for dying)  un extrait de l'EP  'Hyperfréquentiel', donne le ton: dérision et électro campagnard font bon ménage, t'as bien compris que tu ne vas pas assister à un débat politique rébarbatif.. ce soir, on danse, on boit et on rigole.

Tu veux du Gold,  Images, du Nacash en mieux, tiens, voilà  'Des Sirènes'  et puis,  si t'es sage et que t'écoutes bien tes géniteurs, tu seras fort comme 'Ton Père' .

Un brin macho et facho peut-être, mais il suffit de lire entre les lignes et de danser.

'After the grave' , démarre comme  le slow qui tue dans les cimetières avant de virer zombie disco, 'Frosty' qui suit est salement dark, tandis que ' L'Inconnu' plagie Stromae sans vergogne.

Jane Birkin connaissait un ' Aquoiboniste' mais elle ne connaît pas le désespéré ' A quoi bon' de Dead in 1985.

C'est beau, l'amour!

Ils ont acheté un guide touristique et du coup décident de vanter la ville bleue du Rif marocain, ' Chefchaouen' ,  en s'inspirant, vaguement, du plus grand tube de Marc Lavoine.

Trois groupies mixtes ont investi le dancefloor pour se trémousser sur ' Regarde moi', un titre narcissique.

La main sur le coeur, comme Thuram lors de la coupe du monde,  je vais vous chanter un hymne politique à la gloire de  Kim Jong-un, le gentil chef d'état de la Corée du Nord, celui qui a une coupe de cheveux qui rend  jaloux Boris Johnson, ' Sauveur Suprême'.

Jusqu'ici t'avais souri, mais là t'es plié en deux!

'Our special day' , cette première expérience sexuelle ne restera pas dans les annales , ce n'était pas du genre 'Sex Bomb' de Tom Jones. 

' Je cours après ma vie' et l'imparable ' Miami 87' , qui ressuscite James Sonny Crockett et Ricardo Tubbs,  mettent un terme à cette prestation haute en couleur.

 

 

 

C'est pas vrai, vous voulez un bis, le stock est épuisé, allez, on vous refait 'Les Sirènes'.

T'as pas attendu l'arrivée des poulets,  tu les as laissés avec les tifosi  pour rejoindre madame.

Maxwell Farrington, Pandapendu, Dead in 1985 à La Grande Ourse, Saint-Agathon, le 26 février 2022
Maxwell Farrington, Pandapendu, Dead in 1985 à La Grande Ourse, Saint-Agathon, le 26 février 2022